EEDD : Education à l'environnement et au développement durable

Un site pour tout savoir sur l'eedd

EEDD : L’éducation à l’environnement et au développement durable

Définition

L’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) a pour but d’appréhender la complexité du monde qui nous entoure, à forger l’esprit critique et à participer de façon responsable et collective à la gestion des ressources naturelles.

Plus largement Le développement durable est entendu par le ministère chargé de l’Éducation nationale dans sa définition classique comme étant un équilibre des différentes dynamique entre l’environnement, le monde social, l’économie et la culture

Eduquer à l’environnement c’est aussi recréer du lien entre les individus et impulser un changement de comportement face à une exploitation déraisonnée des ressources naturelles.

L’eedd depuis sa création porte de nombreuses valeurs et a pour but de :

  • Donner les connaissances et ressources nécessaires à chacun pour prendre conscience que notre monde est un bien commun et que les ressources naturelles doivent être exploitées sous un angle durable.
  • Forger l’esprit critique des citoyens à travers des ressources factuelles pour que chacun puisse se faire son propre avis.
  • Développer un esprit de solidarité et de fraternité entre les individus

Est-elle indispensable ?

Dans un monde fini avec des ressources naturelles limités, il apparait de plus en plus nécessaire de prendre conscience du monde qui nous entoure et de l’impact de l’homme sur son environnement. Le changement climatique et son effets (montée des eaux, intensification des évènements climatiques extrèmes , disparition de certaines espèces…) doit nous conduire à un changement comportemental dans la façon d’exploiter et d’utiliser les ressources naturelles. La transition écologique doit donc passer par une envie commune et désirable d’un changement significatif dans les interactions entre l’homme et le monde qui l’entoure.

L’eedd dans ce contexte apporte des connaissances et des méthodologies nécessaires à ce changement comportemental. Elle permet à travers des approches pédagogiques plurielles et innovantes de faire prendre conscience de la nécessité d’aborder un autre projet de société désirable par le plus grand nombre et durable.

Quelle approche pédagogique ?

La pédagogie est fondamentale en EEDD et peut selon Philippe Meirieu regrouper plusieurs approches pédagogiques à savoir :

  • L’approche encyclopédique : elle désigne « ce qu’il faut savoir », c’est le fait d’inculquer aux autres des connaissances et notions sur l’environnement en général, la biodiversité, les éco-systèmes …
  • L’approche behavioriste : elle désigne « ce qu’il faut faire », c’est le fait de permettre aux autres d’acquérir des réflexes et des comportements cohérant avec une logique de développement durable.
  • L’approche systemique : elle désigne « comment on doit penser », c’est le fait d’envisager le monde comme un réseau complexe de dynamiques et d’interactions dont il fait partie
  • L’approche critique : elle désigne « ce à quoi on doit résister », c’est le fait de former des citoyens capable de remettre en questions des dogmes et de nourrir le débat public.

Histoire de l’eedd

  • L’Eedd débute dans les années 60 avec une première prise de conscience des grandes problématiques écologiques .
  • Dans les années 7O, la publication du premier rapport du club de Rome dit « Rapport Meadows » aussi appelé « halte à la croissance » dans la sphère francophone alerte sur l’épuisement des ressources naturelles et préconise un changement rapide des modes de production et de consommation. En 1972, la conférence mondiale des Nations-Unies sur l’environnement à Stockholm fait apparaître pour la première fois la notion d’éco-développement. Dans les mêmes années, l’éducation à l’environnement commence à se structurer en France avec l’apparition des CPIE (centre permanent d’initiation pour l’environnement) en 1972. En 1977, la création d’une première charte pour l’éducation à l’environnement en France officialise l’existence d’une éducation à l’environnement française.
  • Dans les années 80, L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) rend public un document intitulé: « Stratégie mondiale de la conservation » . La notion de « développement durable » apparait pour la première fois dans ce rapport. Dans le même temps, le réseau d’éducation à l’environnement commence à se structurer en France via l’émergence de différents acteurs au niveau local et national comme le réseau « école et nature » qui organise ses premières rencontres au niveau national.
  • Dans les années 90, La Conférence des Nations unis sur l’environnement et le développement (CNUED) de Rio de Janeiro aussi appelée Sommet de la Terre est organisée et un plan mondial pour agir en faveur de l’environnement « Action 21 » est adopté. Ce plan aborde les problématiques environnementales prioritaires à aborder afin de préparer le monde et de prioriser les actions. Dans le même temps en France, apparait la première formation scientifique et technique appelé BEATEP « animateur environnement » créé par le ministère de la jeunesse et des sports. A la fin des années 90, en 1997 est organisé la conférence de Kyoto qui élabore un programme d’actions autour du changement climatique avec un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 25%.
  • Dans les années 2000, a lieu le sommet mondial du développement durable à Johannesburg et en 2009 la conférence de Copenhague permet la signature d’un accord par 140 pays pour limiter les effets du changement climatique. Dans le même temps, l’EEDD prend véritablement son envol en France avec la professionnalisation de cette thématique et l’apparition de nombreuses associations en faveur de la transition énergétique
  • En 2021 a lieu à paris la « COP 21 » qui permet de conclure un accord engageant pour 195 pays afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Aujourd’hui en France,les enjeux visés sont d’accompagner les logiques de transition avec un accompagnement notamment par les collectivités par vers le volet « éducation » véritable le levier en faveur d’un changement de comportement nécessaire.

Quelle formation en France ?

Plusieurs formations existent dans le domaine de l’eedd, le réseau école et nature recensent 6 métiers :

  • Animateur nature environnement
  • Éducateur nature environnement
  • Coordonnateur de projets en éducation à l’environnement
  • Animateur de réseau d’éducation à l’environnement
  • Accompagnateur de démarches de développement durable
  • Directeur de structure associative d’EEDD